En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
 
 
Vous êtes ici :   Accueil » Tomi a rejoint Jean de la Lune
 
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...
Recherche
 
Fermer
Calendrier
Association
Autres expos
Musée Ungerer
Tomi infos

Tomiscope

Traducteur
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
https://www.zinck-jc.fr/aiatu/data/fr-articles.xml

Tomi Ungerer a rejoint Jean de la Lune  
Par Pierre France publié le 09/02/2019 à 13h01

Tomi Ungerer est mort dans la nuit de vendredi 8 à samedi 9 février. L’artiste strasbourgeois a éclairé les identités alsaciennes avec ses dessins et son esprit anticonformiste depuis la fin de la Seconde guerre mondiale

tomi de la lune Le Francois.jpg.

Dessin de l'illustrateur Le Francois - DNA


L’auteur et illustrateur strasbourgeois Tomi Ungerer est décédé dans la nuit de vendredi à samedi, à Cork, en Irlande ont annoncé les DNA samedi. Il a été retrouvé au matin dans son lit, au domicile de sa fille Aria. Âgé de 87 ans, Tomi Ungerer était une conscience de l’Alsace et de Strasbourg, un esprit fin et anticonformiste, forgé par les alternances de la région entre la France et l’Allemagne.


Tous les enfants alsaciens connaissent les histoires de Jean de la Lune, des Trois brigands ou de Guillaume l’apprenti sorcier… Ses histoires ont bercé des générations d’Alsaciens, qui se sont tous reconnus dans l’expression de Tomi Ungerer, à la fois tendre et impertinente. Pétri par la double culture alsacienne, Tomi Ungerer a été un trait d’union jovial et critique entre la France et l’Allemagne, ce qui l’a rendu si indispensable.

Né à Strasbourg en 1931, Tomi Ungerer a souvent évoqué son enfance sous l’endoctrinement nazi, qui la profondément marqué. Il expliquait que pendant l’occupation il était français à la maison, alsacien dans la rue et allemand à l’école…. « J’en fais des cauchemars toutes les nuits, » indiquait-il dans un film « la guerre des enfants » (voir ci-dessous).

Extrait de La guerre des enfants avec Tomi Ungerer (vidéo CPB Films / YouTube)

L’artiste a construit sa carrière aux États-Unis dès 1956 où son succès d’affichiste a été immédiat puis il s’est installé définitivement en Irlande, pays d’où est originaire sa femme, en 1975. Mais il a maintes fois utilisé les paysages de Strasbourg et de l’Alsace dans ses oeuvres. En 2007, la Ville de Strasbourg lui a dédié son musée de l’illustration, qui accueille une impressionnante collection de         11 000 dessins originaux de l’artiste et 6 500 jouets et jeux issus de sa collection.


Vous êtes ici :   Accueil » Tomi a rejoint Jean de la Lune
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  609444 visiteurs
  50 visiteurs en ligne

  Nombre de membres 65 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Nous contacter

Le webmestre email.png