Int. Vereinigung der Freunde von Tomi Ungerer - Brief von Jack Lang - 2011
Indem Sie Ihren Besuch auf dieser Webseite fortsetzen, akzeptieren Sie die Verwendung von Cookies, um Ihnen angepasste Inhalte und Dienste anzubieten. Rechtliche Informationen.
 
 
 
 
Du bist hier :   Startseite » Brief von Jack Lang - 2011
 
Vorschau  Drucken...  Diese Seite drucken...
Vorschau  Drucken...  Diesen Bereich drucken...
Suchen
 
Schließe
Kalender
Der Verein
Andere Expos
Museum Ungerer
Tomi infos

Tomiscope

Übersetzer
rss Dieser Artikel steht im Standard RSS Format zur Verfügung zur Veröffentlichung auf deiner Webseite :
https://www.zinck-jc.fr/aiatu/data/de-articles.xml

Lettre de Jack Lang à Tomi Ungerer pour ses 80 ans
 
Mon cher Tomi,
 
Ton anniversaire – quatre fois vingt années – confirme que la pratique de l’humour  et de l’ironie assaisonnée d’une pointe de cruauté contre les plus imbéciles et un large saupoudrage d’extrême gentillesse envers les plus faibles te sont comme un élixir de jeunesse !


Il y a dix ans, nous avions fêté tes soixante-dix ans au ministère de l’éducation nationale, où alors j’opérais, dans le bureau qu’avait occupé jadis le grand Jules Ferry. Il retentit encore de ton rire décapant résonnant – et raisonnant – au milieu de tes amis de tous poils et de tous crins qui te faisaient une grande famille.
Car tu entretiens le culte de toutes les formes de rire que je voudrais célébrer en ce grand jour : depuis le rire caustique (sans le moindre encaustique) jusqu’au sourire d’enfant, sans oublier le rire du chacal, celui des singes hurleurs ou des grenouilles en chaleur (car tu as un faible pour nos amis les bêtes), le rire dessiné aux contours édentés, le rire enchanté des royaumes des contes, le rire jaune et le rire blanc, le rire écarlate et le rire de plume (d’oie), le rire en cascade et le rire tranquille, avec une attention particulière pour le rire Rabelaisien que tu sais pimenter d’un peu de rire Voltairien, sec et net.


Ma préférence en ce jour de grâce ira au rire d’enfant car c’est aux enfants que nos âges murs doivent s’adresser en priorité pour transmettre ces valeurs d’humanité et d’humanisme que tu incarnes si bien.
En cette anniversaire, cher Tomi, mon cher ambassadeur de la culture française dans le monde, mon vœu le plus cher sera : «Continues à nous faire rire, tu nous aides ainsi à mieux vivre ! »


Fidèlement et en toute amitié.
Jack Lang


Du bist hier :   Startseite » Brief von Jack Lang - 2011
Preferences

Nochmal einloggen :
Benutzername :
Ihr Passwort
<O>


  2120328 Besucher
  21 Besucher online

  Mitglieder Zähler 66 Mitglieder
Verbunden :
(Niemand)
Snif !!!
Kontaktieren sie uns

Der webmaster email.png